À propos

Jean-Jacques Richard est né le 12 juin 1954 en Gaume, à Jamoigne- Province du Luxembourg belge.
Bercé par la beauté de la nature et principalement celle des bois et des forêts
Entouré de la logique et de la sagesse des hommes du terroir
Jean-Jacques Richard a commencé à dessiner des petits carrés, des lignes sur ses cahiers comme d’autres griffonnent des caricatures.
Le triangle est pour lui la base de tout être humain et souvent de ses dessins
Les cours de dessins industriels lui ont fait découvrir la beauté de la rigueur, la pureté du noir et blanc. Il a découvert ainsi l’encre de chine et la plume puis longtemps après le rotring.
Dans un premier temps il travaille ses dessins sur des petits formats (carte postale) puis il agrandi ses surfaces de support, d’abord en grossissant les traits mais cela fait perdre la beauté de la finesse. Il revient donc aux traits fins (entre 1/10 ème et 2/10 ème de millimètres d’épaisseur)
Fin des années ’70, il adhère au GAA (Groupe d’Action Artistique) composé d’une quarantaine d’artistes plasticiens de tous genres
Avec eux il fait deux expositions l’une à Braine l’Alleud, l’autre dans les locaux de l’ULB
Dernier soubresaut du GAA, une exposition conjointe à Anderlecht avec Claude Panier.
Ensuite, en 1979, exposition en solo à Tubize
Parallèlement à ses dessins il commence à écrire et à faire de la photo. Il adhère à la Sabam en 1985.
Participation au 3ème concours international de poésie organisé par La plume ardente avec son texte « D’écorce » grâce auquel il reçoit le prix Polymnie.
Parution en 1997 du livre « M’amour » (poésie libre en un texte continu sur sa vision positive de la mort)
Pendant trois ans il participe avec ses textes et ses dessins aux parcours d’artistes de la Saint Martin à Nodebais. Récidive en 2014 !
En 2013, lors d’une rencontre organisée par la Sabam, Sylvie Godefroid lui fait faire la connaissance de Bou Bounoider qui va créer la maison d’édition « Acrodacrolivres ». Il ne se doutais pas à ce moment-là qu’il deviendrait son éditeur 2 ans plus tard.

A partir de 2015
Participation au salon du livre de Bruxelles
Participation à la première foire internationale du livre au féminin « Elles se livrent » à Braine l’Alleud
La même année, parution aux éditions Acrodacrolivres d’un recueil de poésies « A la découverte de la vie »
57 poésies choisies sur la tendresse, l’amour, la vie, l’enfance et les choses, avec en illustrations 4 photos NB et un de ses dessins.
2016-2017-2018. Création d’une série de 9 cartes postales à partir de ses photos et de ses textes et illustrations de premières pages de couverture pour Geb’Arts Asbl et « Entre deux pages ».
En 2018, participation à la « Collection Livre² » éditions Acrodacrolivres.
Un témoignage (nouvelle en 5.000 mots) sur le cancer de la prostate intitulé « Vivre ».
Si l’histoire de son cancer est le fil rouge de ce petit opuscule, c’est surtout une présentation d’une philosophie de vie face à la maladie et à la mort ainsi que le rapport aux autres et les problèmes et solutions pour VIVRE avec tous et soi-même.
2020, parution du roman « Mon enfance pour deux » aux éditions Acrodacrolivres.
Comment naître et vivre après la mort d’un enfant ? Comment construire sa propre vie tout en tenant comptes des attentes de l’entourage.
Actuellement Deux textes en proses poétiques qui cherchent un éditeur.