Visite de la famille Moineau

Visite de la famille moineau !

Il était hier un jeune moinillon qui décida de venir visiter ma maison.

Il rentre par la porte de la cuisine et fier de lui, volette d’armoire en armoire. Surplombant la situation, il se met à chanter à gorge déployée jusqu’à ce que maman moineau vienne le chercher.

Mais le jeune ado est d’humeur canaille, dès que sa maman arrive, il se cache et n’ouvre plus le bec.

Maman inquiète s’aventure dans le couloir et l’appelle de toute sa voix.

Elle vient dans le salon et la salle à manger et tout à coup son rejeton envoie à nouveau ses piaillements moqueurs.

Maman énervée veut sortir du salon mais au lieu de prendre la porte-fenêtre qui est grande ouverte, elle se précipite sur la première fenêtre qui malheureusement elle, est fermée.

Elle n’a jamais appris que les vitres, même si on voit à travers, on ne peut pas les traverser comme ça.

Un gros bang et je retrouve maman moineau étendue sur le sol, le bec ouvert, les yeux fermés.

Quel choc ! Heureusement, je vois que son cœur bat encore et que sa respiration est rapide.

J’improvise un nid avec du papier journal et, pendant dix minutes, je la laisse se reposer. Quand elle ouvre à nouveau ses yeux, je lui donne une goutte d’eau, puis je lui décortique une graine de tournesol.

Ouf ça à l’air d’aller beaucoup mieux. Je la place dans la petite mangeoire où ils viennent souvent se ravitailler afin qu’elle reprenne des forces et quelques minutes après, elle reprend son envol.

Mais son petit me direz-vous ?

N’entendant plus sa mère, il finit par s’inquiéter et ses cris vainqueurs se firent plus plaintifs.

Plus question de trôner au-dessus des armoires. Maintenant il se cache, comme on lui a appris.
Il se cache dans les recoins les plus sombres qui n’ont pas vu l’aspirateur ou le balai depuis un certain temps. Il récolte au passage, poussières et toiles d’araignées et emberlificoté, il se décide à sortir de sa cachette et atterrit dans une petite casserole trop profonde pour qu’il puisse déployer ses ailes pour se sauver.

J’en profite pour le prendre dans mes mains, le débarbouiller et lui montrer la sortie.

Il ne demanda pas son reste et s’envola rejoindre ses parents dans la haie du jardin.

Ce soir, il y aura des mises au point entre générations.

©Jean-Jacques RICHARD 2021

PS pour des raisons de protection de la vie privée et de la protection des mineurs, aucune photo du délinquant ne sera publiée

La foire du livre de Bruxelles 2020

Je participerai, du jeudi 5 au dimanche 8 mars, pour la 6ème année consécutive, à la 51ème Foire du Livre de Bruxelles.
J’y serai présent sur le stand 243 des Editions Acrodacrolivres, chaque jour du jeudi au dimanche.
Le jeudi, de 15h à 17h, je dédicacerai aussi mes livres sur le stand 245 du Services du Livre Luxembourgeois.

J’aurai ainsi le plaisir de vous présenter, tout frais, tout chaud, à peine sorti de l’imprimerie, mon premier roman « Mon enfance pour deux » paru aux éditions Acrodacrolivres.

Comment un bambin doit-il vivre quand il naît après la mort d’un autre.
Comment préserver sa personnalité sans pour autant décevoir les attentes de ses proches, pas encore guéris du décès de leur enfant.
« Mon enfance pour deux » raconte comment le bambin vit parmi les personnes qui l’entourent avec l’ombre de son frère qui plane au dessus de lui. Toutes ces personnes ayant bien sûr leur caractère mais aussi leurs caractéristiques propres.

cover_mail

Le vendredi en nocturne présentation sur le stand Acrodacrolivres de la « collection Livre² »
« Vivre » : une nouvelle qui traite du cancer de la prostate (ça aurait pu être le cancer du sein ou n’importe quel autre) mais aussi et surtout d’une certaine philosophie de vie face aux difficultés engendrées par les maladies graves et le rapport avec les autres.
Vivre fait partie de la  » Collection Livre²  » et sera disponible tout au long du salonvivre c1

A la découverte de la vie : un recueil de poésies préfacé par Carine Geerts (Editions Acrodacrolivres)

Couverture A la découverte de la vie

9 cartes postales

contenant chacune un message